Nouveau Souci des champs - Calendula arvensis - 870 Agrandir l'image

Souci des champs - Calendula arvensis - 870

870

Nouvelle Espèce

Le souci des champs est une petite plante, haute de 10 à 30cm, aux feuilles et tiges velues, glanduleuses, dégageant une odeur caractéristique ; elles se terminent par des fleurs jaune d'or (capitules tubulées et ligulées) ; signalé fréquent au XXIXème siècle, il est devenu rare, voire exceptionnel (Photos planche et panoramique bord d'un champ en jachère, planté de Brassicacées (colza probable) pour l'engrais vert,  derrière le cimetière de Presles (95), le 03/11/2018)

Plus de détails

En savoir plus

Nom commun Souci des champs, souci sauvage, souci des vignes
Nom latin Calendula arvensis L.
Famille Astéracées (= Composées)
Environnement Était fréquent dans les vignes ; aujourd'hui, se rencontre accidentellement dans des friches, jachères, quelques bords de champs, stations ensoleillées, sol plutôt acides, sableux, caillouteux
Rareté-statut Rare, exceptionnelle en Picardie, vulnérable
Floraison Mars à octobre, annuelle ; comme sa cousine, la pâquerette, peut fleurir quasiment toute l'année
Origine Indigène, d'origine subméditerranéenne
Toxicité-usage Divers usages thérapeutiques (voir sites spécialisés) ; a fourni des formes horticoles dont le souci des jardins
Remarque Le souci des champs était encore fréquent au XXIXème siècle durant lequel il était surtout associé aux vignes et aux moissons où il était même considéré comme une "mauvaise herbe" ; il possède des akènes (fruit sec à graine unique) polymorphes très caractéristiques, les périphériques arqués en "C" et épineux, les autres renflés (voir planche)

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Souci des champs - Calendula arvensis - 870

Souci des champs - Calendula arvensis - 870

Le souci des champs est une petite plante, haute de 10 à 30cm, aux feuilles et tiges velues, glanduleuses, dégageant une odeur caractéristique ; elles se terminent par des fleurs jaune d'or (capitules tubulées et ligulées) ; signalé fréquent au XXIXème siècle, il est devenu rare, voire exceptionnel (Photos planche et panoramique bord d'un champ en jachère, planté de Brassicacées (colza probable) pour l'engrais vert,  derrière le cimetière de Presles (95), le 03/11/2018)

30 autres produits dans la même catégorie :