Orobanches - introduction Agrandir l'image

Orobanchacées - AA - Introduction

Nouvelle Espèce

En savoir plus

Les Orobanches sont des plantes herbacées dépourvues de chlorophylle à floraison annuelle. Elles parasitent donc des plantes hôtes pour satisfaire leur besoins vitaux en eau, sels minéraux,…
De taille moyenne, 15 à 50 cm selon les espèces, elles ont une tige dressée, garnie de petites écailles triangulaires correspondant à des feuilles. La tige se termine par un épi terminal de 10 à 20 fleurs bilabiées. Leur couleur est le plus souvent terne, beige, marron, rosâtre. Leur aspect n’est pas très attractif, mais suscite souvent la curiosité.
Elles produisent des milliers de graines à pouvoir germinatif très long (plusieurs années). Après germination, les plantules émettent une «pousse» qui se fixent sur les racines de la plante hôte la plus proche. L’apparition de la floraison signe la fin de vie de l’orobanche.
On en compte environ 150 espèces, toutes de l’hémisphère nord, dont une quinzaine en Picardie.
Beaucoup sont inféodées à un hôte spécifique, telle l’orobanche du lierre, tandis que quelques autres parasitent différentes espèces ou genres de plantes. Localement, des orobanches, notamment l’orobanche du chanvre (Orobanche ramosa), peuvent devenir de véritable fléau, infestant les cultures maraîchères (tomate, aubergine, pomme de terre, haricot, chanvre, tournesol,...).

Enfin noter que quelques genres (Mélampyre, Odontites,..) vivant en semi parasitisme sont aujourd'hui placés dans les Orobanchacées.

Les orobanches en particulier sont toujours des plantes rares.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Orobanchacées - AA - Introduction

Orobanchacées - AA - Introduction

30 autres produits dans la même catégorie :